Mont-blanc 26 juin 2019

Echange, retour sur un vol, résultat... pour amateurs d'analyse et de narration.
Répondre
Rom
Messages : 20
Enregistré le : lun. 19 mars 2018 19:17
Contact :

Mont-blanc 26 juin 2019

Message par Rom » jeu. 27 juin 2019 06:58

Message du club du vol libre du forez :

Pour que tout le monde soit au courant, les parapotes ont fait un vol de gros sale, propulsé tranquillement jusqu’à 5600m pour certains au dessus du mont blanc, et ils ont posé au sommet ! Chapeau !!!
Journée magique et tragique avec Patrick Sarradin qui « aurait raté son atterrissage, côté italien du mont blanc, une chute de plusieurs centaines de mètre, il a fait secours mais ça n’a pas suffit... il nous a quitté sur le plus beau vol de sa vie!! Prenez soin de vous et augmentons nos marges de sécu svp!!!! Bonne nuit et merci à @Alexandre Faure et @marco Chez Lui qui accompagne Raphaële sa femme demain à la gendarmerie.
On se tient au courant pour la suite... je sais pas qui connaît mieux que moi Raphaële mais elle aurait sûrement besoin de notre aide ou au moins de notre soutien! Volez bien volez serein!!

Steph
Messages : 114
Enregistré le : jeu. 20 sept. 2018 08:41
Contact :

Re: Mont-blanc 26 juin 2019

Message par Steph » jeu. 27 juin 2019 09:05

Tout notre soutien pour ses proches

Avatar du membre
longfred
Messages : 1286
Enregistré le : mer. 14 mars 2018 18:37
Contact :

Re: Mont-blanc 26 juin 2019

Message par longfred » jeu. 27 juin 2019 11:17

bien triste soirée !

un petit compte rendu :
RDV Agnin à 7h30 avec Pascal
Déjà je me goure de route et prend direction grenoble, à la cote st andré on remet plein nord. De nouveau à la sortie d'annecy je me gourre et on passe par Genève (!!) , en bas du viaduc de passy, je tape un oiseau :s
Heureusement que j'ai mis mon tshirt floqué mont blanc du club !
On arrive au parking du brévent, y a me^me des belges qui ont prévus des bières pour le sommet !
On rejoint les montbrisonnais et on monte.
Un monde de fous au décos
On patiente et prépare/range tous le matos : crampons, piolet, appareil photo, caméra les habits
ça commence à sortir à + de 3000, on y va avec pascal
d'entrée de jeu je manque de très peu de me faire une collision avec une Spice (j'ai cru qu'au minimum ça allait frotter)
gros bordel au dessus du brévent, ils sont tous fébriles et tournent dans n'importe quels sens !
on sort 3600 et on temporise
on surveille les gus de devant pour voir comment ils sortent mais, avec la brume, on les découvre par moment bien plus haut
on transite et on se refait vers 3000 vers le prarion si je me trompe pas
on passe juste au dessus de vorassay et on prend le plus gros thermique du jour +5 sain jusqu'à 3900.
on re temporise en regardant les gus se jeter en italie
on se jette à 3700 en italie, on descend peut être à 3000 et ça remonte doucement un peu de partout avec une superbe vue sur la noire de peuterey
un cumulus s'est formé sur le montblanc
Pascal décide de monter à 5500 desous
moi j'économise l'altitude et pose 1m trop court sur le plateau sommital versant nord
le souffle est court, c'est un peu pentu mais la neige enfonce de 30 cm
l'aile s'affale et glisse dans la pente sous moi, je la remonte doucement et marche lentement jusqu'à la ranger
Pascal se décide à poser (il voulait faire un touch and go, mais y a pas de vent !)
on restera un bon moment ! on félicite antoine girard, y a stéphane boulenger, roland wacogne, manu bonte etc ...
Pascal sent que ça devient de plus en plus le bazarre et redécolle
En effet, ça pose dans tous les sens, vent de cul dans les pentes (raides), les effets de l'altitude sont HYPER dangereux pour le jugement
un guide italien, descend et encorde 2 parapentistes posés trop bas pour les remonter gentiment
un petit congestus localisé crache sa pluie en permanence côoté italien un peu loin, aucun risque.
je me prépare à redécoller, mais j'attend au moins 20 mn, trop de monde et pas de vent, neige profonde + altitude
heureusement 2 pilotes s'y collent et font la régulation/étalage
déco du premier coup
je reprend le thermique et monte à 5300
(pendant une bonne partie du vol, j'ai passé mon temps à enlever mes gants pour faire de la photo et un peu de vidéo)
j'enquille hellbronner - dent du géant et arrive à 4500 sur les grandes jorasses (magnifique) malheureusement je n'arrive pas à remonter sous le cumulus en fin de cycle
Je suis l'arête des courtes et droites, magnifique et on saute l'rête des curés (;) au ras du caillou à 3400, on bascule dans la charpoua et on ressaute l'arête qui bascule dans les drus
ça débouche dans les drus à 3300 au niveau de la niche, grandiose mais ça monte mal, je bataille un peu et j'abandonne ;(
j'ai 1700m de gaz à perdre pour aller poser, je passe par le plan de l'aiguille et vais me mettre en milieu de vallée.
On pose dans 0 km/h de brise (canicule = pas de brise)
Pas de nouvelle de patrick, on en aura via le pghm, on ne sait toujours pas ce qu'il s'est passé ?
j'ai du fermé une plume ....


Coquillus
Messages : 452
Enregistré le : mer. 14 mars 2018 16:20
Localisation : Nord Ardèche
Contact :

Re: Mont-blanc 26 juin 2019

Message par Coquillus » jeu. 27 juin 2019 12:45

Super le partage de photos
Super vol

Avatar du membre
Domdom
Messages : 450
Enregistré le : mer. 14 mars 2018 14:31
Contact :

Re: Mont-blanc 26 juin 2019

Message par Domdom » jeu. 27 juin 2019 22:39

Merci Fred pour le récit et les photos, au début on dirait une pub pour BGD mais ensuite les photos sont bien ! (;) (+)

Avatar du membre
longfred
Messages : 1286
Enregistré le : mer. 14 mars 2018 18:37
Contact :

Re: Mont-blanc 26 juin 2019

Message par longfred » ven. 28 juin 2019 08:17

(::) y a un bi qui posait et je croyais que c'était le poulain, c'est pour ça que j'ai mitraillé (::)
attend de voir la vidéo, y a une rush qui va prendre

Le squale
Messages : 164
Enregistré le : mar. 20 mars 2018 09:25
Contact :

Re: Mont-blanc 26 juin 2019

Message par Le squale » sam. 29 juin 2019 11:31

Curieusement, les valeurs d'altitude sont fausses au delà de 3500...
https://ayvri.com/scene/d9kd39ew52/cjxh ... 3b51881b63

Le squale
Messages : 164
Enregistré le : mar. 20 mars 2018 09:25
Contact :

Re: Mont-blanc 26 juin 2019

Message par Le squale » sam. 29 juin 2019 11:38

Et le vol retour avec une pensée pour Patrick qui n'a pas pu le partager avec nous.
https://ayvri.com/scene/d9kd39ew52/cjxh ... 2af9039f53

Avatar du membre
Vins
Messages : 816
Enregistré le : mer. 14 mars 2018 00:10
Localisation : Saint Jean Bonnefonds
Contact :

Re: Mont-blanc 26 juin 2019

Message par Vins » sam. 29 juin 2019 15:40

Hello ci dessous un copier/coller du post d'Antoine Girard à propos du vol sur le Mont Blanc qui tranche avec les belles images que l'on a vues et qui occultent la difficulté de ce type de vol...


Coup de gueule !

J’ai posé au sommet du Mont Blanc(4810m), le toit le l’Europe, avec pleins de copains et une partie de la famille parapentiste ! Super journée qui pour moi a été gâché par de nombreuses personnes inconscientes, trop de stress à les voir évoluer et risquer autant leur vie.
Trop peu de pilotes avaient conscience du danger, un vrai miracle qu’il n’y ai eu qu’un seul mort (ce qui est déjà beaucoup trop)

J’ai une certaine expérience dû à mon passé de la gestion du parapente en altitude et de l’alpinisme. J’y ai appris beaucoup de chose à travers mes différentes expéditions. Voici ce qui m’a fait vraiment peur.
Le premier problème reste l’hypoxie, on se sent rapidement superman et le niveau de réflexion est au plus bas (un peu comme l’alcool). La prise de décision de façon sensée est très fortement altérée. Résultat les posés ont été catastrophiques. Je ne parle pas de ceux qui se sont cratérisé dans la neige sur le plat sommital, ou les posés vent de cul ou encore ce qui ont fait un roulé boulet dans les zones plate. Mais je parle uniquement de ceux qui se sont vraiment mis en danger, ceux qui ont raté le posé au sommet et qui au lieu d’aller rechercher le thermique qui monte à 5500m pour essayer de poser à nouveau correctement, ont pris la décision de poser à tout prix ! Du coup ils se sont écrasés à 10, 30 ou 50m voir 100m sous le sommet au milieu des crevasses dans des pentes raides et sans aucun matériel ou expérience alpine! Ils ne doivent la vie qu’au fait que la neige était particulièrement molle pour les retenir de ne pas glisser. Quelques centimètres de neige en moins ou de la neige un peu moins consistante et tous serais mort ! La neige était parfaite mais ce n’était pas possible de le savoir avant. Beaucoup sont resté paralysé une fois posé, impossible de bouger ou remonter sans risquer de chuter dans cette pente. Heureusement, des guides étaient au sommet et ont passé plusieurs heures à faire des secours au risque de leurs vies.
Je ne mets pas en cause ceux qui ont eu la présence d’esprit d’allé poser 50m plus bas sur l’arrête sud qui était sans risque ce jour.
La photo parle d’elle-même…
Le posé au sommet à tout prix à beaucoup pardonné cette fois-ci, c’est assez rare en montagne.
Une fois posé, il faut encore être capable de redécoller ! Je ne pense pas que plus de 50% des pilotes avait conscience de la difficulté de décoller à presque 5000m. Il est difficile de courir à 5000m et encore plus dans de la neige molle.
Pour pallier le problème il faut soit avoir un marge suffisante de technicité en parapente avec du matériel adapté (voile et sellette light qui permet d’être beaucoup plus preste) soit prévoir le matériel et avoir la compétence pour descendre à pied.
La phase du décollage a été critique pour nombre de pilotes, beaucoup ont eu besoin d’assistance afin d’arriver à décoller et d’autres s’en sont sortie uniquement par miracle en se jetant dans le trou. Je ne parle pas de ceux qui ont mis 2 ou 3 déco pour décoller en toute sécurité, mais de ceux qui se sont jetés dans le trou sans aucune maitrise. J’en ai vu plusieurs la voile complétement de travers se jeter dans les pentes raides… Encore une fois ce sont les guides qui ont limité la casse en allant chercher les inconscients ou le volontaire sur le décollage qui ont fait de leur mieux pour aider à décoller.
Ne vous laissez pas trompé par les images, le côté rassurant c’est que la majorité des pilotes étaient soit préparé avec du matériel adéquat soit avait une marge de niveau pour rester en sécurité. Aucun des pilotes que l’on a pu voir en claquette et short au sommet n’ont pas volé avec ce matériel !!!! Il était dans la sellette dans le but de le sortir au sommet pour faire des photos afin de dénoncer le réchauffement climatique ! (Difficile de mettre dans la sellette en plus le parasol et la serviette !)
La majorité des pilotes avait le niveau requis ou le matériel nécessaire mais un bon tiers n’avait rien à faire au sommet du Mont Blanc et surtout trop de pilote n’avait aucune conscience des vrais risques. Le dénouement est finalement presque heureux en comparaison de ce qu’il pouvait arriver, un seul accident mortel. Mais c’est un accident de trop, qui m’attriste profondément. Les conséquences de la journée auraient pu être beaucoup plus lourdes.
Je suis contre tous les interdits et par conséquent je ne peux pas soutenir le choix d’interdire le posé au Mont Blanc… Je suis pour la prise de conscience de chacun avec une responsabilité personnelle consciente. Mais sincèrement quand je vois la méconnaissance d’autant de pilotes je prends peur et je comprends cet interdit. C’est triste de s’interdire une si belle chose à cause d’une minorité de pilote. Peut-être qu’il faut travailler plus sur la prévention ? Je ne sais pas, mais le posé au sommet à tout prix de trop de pilote me fait froid dans le dos.
Sur ma dernière expédition, le survol de l’Aconcagua (6962m), je voulais poser au sommet. Je ne l’ai finalement pas fait car j’estimais ma marge de sécurité trop maigre. Pourtant le sommet est grand, plat et les décollages sont présents de tous les côtés. En comparaison au posé de nombreux pilotes sur le Mont Blanc, j’avais une marge plus que confortable ! Mais doit-on risquer notre vie pour son propre égo ? C’est être vraiment égoïste ! que penser des secouristes qui la risquent aussi, de la famille qui auront des plaies irréparable ?
Cette journée qui aurait dû être du pur plaisir ainsi qu’une fête du parapente c’est trouvé entaché par le comportement de trop de pilotes. Je suis désolé mais je me sens obliger de pousser mon coup de gueule.
Je vais essayer d’oublier tout ça et de continuer à diffuser des belles images de cette journée car ce fut tout de même une journée magique pour les yeux.
Beaucoup de copains et de pilotes qui me sont inconnus ont renoncé à poser et ont su s’écouter, ce sont eux qui avaient raison, ce sont eux qui feront de vieux pilote un jour. D’autres étaient stressés au sommet uniquement par conscience du risque, cette conscience permet souvent de rester en vie. Ce sont ces rares comportements qui m’ont légèrement rassuré sur le fait que tous les hommes ne sont pas dirigés uniquement par l’égo. Du moins pas tous !
Bon vols à tous

Avatar du membre
longfred
Messages : 1286
Enregistré le : mer. 14 mars 2018 18:37
Contact :

Re: Mont-blanc 26 juin 2019

Message par longfred » sam. 29 juin 2019 16:18

La difficulté c'est de rester lucide, on peut s'en apercevoir à la fin d'un long vol : ce n'est pas fini tant que l'on n'est pas posé.
Après je suis contre l'interdiction, car dans ce cas-là, on devrait interdire à toutes personnes de se dépasser. La prévention s'est d'emmener du matériel pour redescendre. Même si je ne suis pas certain d'être capable physiquement de redescendre à pieds. Après, c'est ce que j'ai dit aux autres pilotes avant de décoller, le choix de poser on le fait LONGTEMPS avant ...

zing
Messages : 147
Enregistré le : mer. 14 mars 2018 13:55
Contact :

Re: Mont-blanc 26 juin 2019

Message par zing » sam. 29 juin 2019 16:44

Comme le dit A Girard en haute montagne faut rester lucide et pour cela faut pas être "cramé" physiquement (marge+++), ne pas flipper si faut redescendre à pieds avec du matériel (pour ceux qui en ont) qu'on ne sait pas utiliser... Bref on ne devient pas alpiniste à la demande...
Sinon complètement d'accord avec le côté "ego": c'est un vol qu'on rêve tous de faire mais combien se sont fait violence (sans marge) pour poser là haut juste pour publier une photo sur les réseaux sociaux? Actuellement il y a quand même une fâcheuse tendance à se mettre dans le rouge et oublier le plaisir juste pour dire qu'on en a une "grosse" et surtout qu'on veut la faire voir....

Steph
Messages : 114
Enregistré le : jeu. 20 sept. 2018 08:41
Contact :

Re: Mont-blanc 26 juin 2019

Message par Steph » sam. 29 juin 2019 23:16

(+)

Chounier
Messages : 37
Enregistré le : mer. 14 mars 2018 18:25
Contact :

Re: Mont-blanc 26 juin 2019

Message par Chounier » mer. 3 juil. 2019 11:34

nous avions tous la banane en partageant ce projet fou de poser tout la haut derrière nous...il nous tend les bras ce mont blanc...un alpiniste m'a dit, ces derniers jours, que la montagne est une maîtresse envoûtante mais exigeante, et qu'elle ne pardonne rien...on en sait quelque chose aujourd'hui
P1050258.JPG
P1050258.JPG (1.69 Mio) Vu 1529 fois
le club du forez est en deuil et accompagne la famille de Patrick de son mieux. Sa femme et ses enfants ont souhaité rencontrer les pilotes présents pour son dernier vol et ont voulu que nous leur racontions ces sourires, ces moments de vie qui nous ont tous emmenés au sommet...ce fut un moment difficile mais nécessaire. Une grosse pensée à Alex Guillaume et Marco, qui ont eu la lourde tâche d'aller sonner à la porte de la famille de notre ami mercredi dernier.

hier soir tout le club c'est réuni pour une soirée autour de Raphaëlle, son épouse, Abigaëlle et Agénor ses enfants. Nous avons pu vivre un moment exceptionnel qui honore la mémoire de notre ami Patrick.

Nous vous donnerons les infos sur la cérémonie dès que nous en aurons, les démarches pour le rapatrier d'Italie étant toujours en cours.

Un big Up également a votre Couillu et à notre Dadou qui ont tous deux grillé un gros joker cette saison et à eux aussi tout notre soutien pour qu'ils recouvrent une santé bien méritée...

notre communauté des hommes volants et une petite famille, elle met aujourd'hui en avant ses valeurs de solidarité et de fraternité...merci à tous ceux qui nous ont envoyé un petit message de soutien que nous transmettons aux proches de Patrick. A très bientôt sous les cumulus

Seb, dit le cousin !!!

Chounier
Messages : 37
Enregistré le : mer. 14 mars 2018 18:25
Contact :

Re: Mont-blanc 26 juin 2019

Message par Chounier » ven. 5 juil. 2019 13:14

Je vous transfert le message de la famille de patrick

"Bonjour à tous, nous savons aujourd'hui quand est rapatrié papa. Il arrivera vendredi dans la journée. Après ça, il reposera aux pompes funèbres de montrond. La crémation aura lieu lundi à 14h au crématorium de Montmartre
Si certains veulent dire quelques choses faite le nous savoir (il ne faut pas que ça soit trop long car nous n'avons pas beaucoup de temps)
Pour ceux qui ne pourraient pas venir, vous pouvez du envoyer une vidéo
"

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités